ro en
universul juridic magazin

L’information et le risque – des éléments asymétriques du contrat de prêt

Le problème du crédit est fortement lié à l’information et aux risques pris par les parties impliquées dans l’opération de prêt. Au moment de la demande de crédit, le principal problème du débiteur est celui d’informer sur le produit et les conditions d’octroi, puisqu’elles influenceront son flux de dépenses pour une certaine période. Si les consommateurs sont mal informés des clauses contractuelles, il est donc naturel que la protection des consommateurs s’attache à fournir ce qui manque, c’est-à-dire à établir de certaines règles d’information adéquate et complète, au lieu qu’à la réglementation des clauses contractuelles en tant que telles, de sorte que, par l’information, les consommateurs puissent décider eux-mêmes ce qui est préférable pour eux. L’intervention directe dans le cadre contractuel n’est pas une solution viable. Le problème du risque doit être accepté principalement par le débiteur. Les banques l’acceptent au regard du cadre réglementaire qui les contraint de tenir compte de risques et, en conséquence, d’avoir une conduite prudentielle. La crise a révélé certains vices du cadre prudentiel, non seulement en Roumanie, mais aussi au niveau global. Les efforts de réglementation des derniers ans sont évidents et permanents. Ce qui ne peut pas être réglementé, c’est la conduite du débiteur et la compréhension effective, dans le sens d’appropriation, des clauses contractuelles.